Résidus de broyage (RBA)

Valorisation optimale des fractions résiduelles

Valorisation optimale de tous les matériaux

Les fractions résiduelles de broyage sont composées d’un mélange de matériaux recyclables. Les matériaux alimentés doivent d’abord être broyés afin de les récupérer : des résidus de broyage légers et lourds sont générés lors de la première étape, avec une composition très différente selon les matériaux alimentés. Les deux types de résidus de broyage nécessitent une technologie adaptée afin de récupérer les matières valorisables qu’ils contiennent. En qualité de pionnier dans le traitement des fractions résiduelles, BHS-Sonthofen propose des solutions optimales pour les deux fractions.

Aperçu des avantages :

  • Excellente sélectivité
  • Débit passant élevé
  • Faibles coûts d’exploitation relatifs à l’usure et l’énergie
  • Technique ayant fait ses preuves
  • Fonctionnement entièrement automatique possible
  • Nombreuses références
  • Leader sur le marché européen dans le traitement des fractions fines

Lourd ou léger : tout est question de technologie

L’exploitant d’installations de recyclage doit respecter des dispositions légales toujours plus strictes pendant le traitement des résidus de broyage lourds et légers, en particulier lors de la manipulation de résidus de broyage contaminés. Il est donc d’autant plus important de séparer à 100 % toutes les matières premières valorisables. Ceci permet en même temps d’augmenter la rentabilité des entreprises de recyclage. Les experts BHS vous recommandent la configuration optimale de la technologie adaptée à chaque tâche de broyage. Les solutions pour chaque cas d’utilisation sont testées dans le propre centre d’essais de BHS, qu’il s’agisse d’une machine individuelle ou l’illustration des procédés d’une installation complète.

Fractions légères de résidus de broyage automobile (RBA légers)

SLF Output magnetisch.tif

Fractions légères de résidus de broyage automobile (RBA légers)

Dès la chambre de broyage du grand broyeur, les RBA légers sont séparés des résidus lourds grâce à un phénomène d’aspiration. Il est impossible de trier immédiatement les RBA légers sans traitement mécanique à cause de leur affinité : les particules métalliques collent en effet aux autres composants.

Le Rotorshredder (type RS) est utilisé pour séparer ces matériaux parfois fortement enchevêtrés. La fraction résiduelle peut ensuite continuer à être séparée en composants minéraux ou organiques. L’impacteur à rotor (type RPMV) est particulièrement adapté au traitement des granulométries jusqu’à environ 25 mm. Il transforme les composants métalliques en billes, ce qui permet ensuite de séparer facilement les fractions métalliques des autres matériaux. Le broyeur universel (NGU) se charge des composants de plus de 25 mm.

Résidus de broyage lourds

Kopfbild_3.4.04_Shredder-Schwer-Fraktion_1_H_987.jpg

Résidus de broyage lourds

Les résidus de broyage lourds contiennent de nombreuses matières premières métalliques précieuses. L’aluminium représente la plus grande partie (jusqu’à 30 %), suivi des métaux lourds (comme le cuivre, le plomb, le zinc et l’acier inoxydable), jusqu’à 20 %. Le reste est composé de caoutchouc, de matières plastiques et de composants minéraux.

Il est possible d’augmenter le rendement en matériaux métalliques des plus petites fractions tamisées inférieures à 25 mm grâce à l’utilisation de technologies BHS : l’impacteur à rotor (type RPMV) nettoie les métaux et les transforme en billes. Parallèlement, les composants minéraux sont pulvérisés et les points d’adhérence ainsi décollés. Cela permet de récupérer plus facilement les fractions métalliques lors de la séparation qui s’ensuit.

Vidéo

Traitement efficace d’une fraction de broyage

bhs_shredder_light_fraction_2019.mp4
play-button

Traitement efficace d’une fraction de broyage

L’impacteur à rotor BHS est un concasseur à arbre vertical très performant destiné à l’industrie du recyclage. Le rotor à enclumes unique en son genre et les plaques d’usure dentées exercent de fortes sollicitations sur le produit entrant. Les matériaux composites sont broyés et séparés de façon sélective, les matériaux enchevêtrés sont isolés et la taille des produits durs et cassants est considérablement réduite. Dans le même temps, les métaux sont transformés en billes et nettoyés. Découvrez en vidéo la préparation idéale des fractions de broyage en vue de la séparation par libération de matériaux composites et la transformation en billes de métaux avec l’impacteur à rotor RPMX.

Gamme de machines

Rotorshredder (RS)

Broyer, séparer, désagréger : la machine à tout faire

Impacteur à rotor (RPMV et RPMX)

Machine de transformation en billes dotée d’une technologie de broyage unique

Broyeur universel (NGU)

Broyeur en continu ultraperformant pour tout ce qui peut être coupé

Les essais donnent la certitude

Quelle solution de procédé est adaptée à votre processus de recyclage ? Ne laissez jamais rien au hasard. Nos experts réalisent des essais avec votre matériel dans notre centre d’essais et développent avec vous une solution sur mesure.

Réussites

Une usure moindre pour obtenir un traitement rentable des fractions de broyage résiduelles

Depuis mars 2019, l’entreprise néerlandaise Jansen Shredder Recycling BV sise à Moerdijk utilise un impacteur à rotor (type RPMX) de BHS pour le traitement fin des fractions de broyage résiduelles automobiles. S’appuyant sur leur longue expérience en matière de traitement des déchets métalliques, les experts de Sonthofen ont trouvé la solution optimale pour le traitement de ces matériaux abrasifs. Depuis, les coûts liés à l’usure ont significativement baissé chez Jansen.

Installation de recyclage pour résidus de broyage automobile (RBA) en Finlande

Kajaanin Romu Oy exploite une installation de recyclage de déchets des plus modernes dans la ville finlandaise de Kajaani, située à environ 500 km au nord-est d’Helsinki. L’entreprise a mis en service une installation de BHS-Sonthofen pour le traitement de fractions fines de résidus de broyage automobile (RBA) mesurant entre 0 et 30 mm. Elle sépare en une seule opération les matériaux alimentés contenant une énorme quantité de métaux précieux, avec d’un côté les métaux « lourds » et de l’autre les métaux « légers ». Ainsi, l’installation produit de manière rentable des fractions qui peuvent être revendues avec des bénéfices. Dans le même temps, elle réduit nettement les coûts d’élimination des matériaux en décharge.

Éviter que les matériaux précieux ne finissent à la décharge.

Une tonne de fraction non ferreuse lourde extraite à partir de matériaux traités, obtenus après le recyclage de déchets automobiles, électriques et électroniques peut contenir jusqu’à 20 grammes d’or, 200 à 300 grammes d’argent, du platine et d’autres métaux non ferreux et précieux. Jusqu’ici, ces matériaux étaient déposés à la décharge. Les installations de traitement de BHS-Sonthofen permettent désormais de récupérer ces métaux précieux grâce à un processus unique.

Articles spécialisés

BHS-Sonthofen supplies rotor mill for ASR processing

juin 2020
Sonthofen, Germany-based BHS-Sonthofen says a rotor impact mill (type RPMX) with chilled cast chrome wear parts has proven effective for the processing of automotive shredder residue (ASR) fine materials at Jansen Shredder Recycling BV in Moerdijk, the Netherlands.
recycling today

Évènements

Des clients satisfaits dans le monde entier

Contact

Trouver un interlocuteur commercial

Trouvez votre interlocuteur personnel sur place. Nous sommes là pour vous dans le monde entier.

Trouver un interlocuteur commercial

Trouvez votre interlocuteur personnel sur place. Nous sommes là pour vous dans le monde entier.