Nouvelles méthodes pour l'élimination des catalyseurs des suspensions API

janvier 2019

Aperçu des références

Projet

Description du projet (situation de départ, défi, etc.)

Technologie

Filtre à cartouche ou à disque sous pression selon les besoins

Secteur

Pharmacie

Application

Élimination des catalyseurs dans les substances pharmaceutiques

Solution

Remplacement de filtres manuels par des solutions de filtration automatisées

L’industrie pharmaceutique s’est fortement transformée, notamment en ce qui concerne les mesures de sécurité lors de la fabrication de principes actifs pharmaceutiques (les API, active pharmaceutical ingredients). Cela concerne notamment l'élimination des catalyseurs des suspensions API, une étape du processus ayant une influence directe sur la qualité des produits pharmaceutiques. BHS-Sonthofen soutient des entreprises de l’industrie pharmaceutique par l’introduction de nouvelles solutions de filtration pour améliorer l’efficience et réduire la pollution environnementale lors de la production de principes actifs.

Les catalyseurs sont souvent utilisés lors de la production d’API pour provoquer des réactions, les accélérer ou les contrôler. Une fois le principe actif pharmaceutique synthétisé, ces catalyseurs doivent de nouveau être éliminés de la suspension API. De nombreuses entreprises se tournent plutôt vers de nouvelles méthodes technologiques pour obtenir une filtration à la fois plus efficace et plus sécurisée des suspensions API. Il existe en effet de véritables alternatives aux filtres conventionnels.

De nouvelles méthodes pour l’épuration des suspensions API ont été mises en place en utilisant principalement des filtres à bougies et filtres à plateaux sous pression. Les deux solutions ont beaucoup de points communs : ce sont des systèmes de filtration par pression à fonctionnement discontinu, utilisés pour l’épuration de liquides ou la récupération de matières solides (comme les catalyseurs) des liquides présentant une faible proportion de matières solides. Les deux solutions garantissent un processus plus fiable, plus efficace et optimisé que la filtration manuelle tout en réduisant les risques pour le personnel et l’environnement. En outre, les coûts de fonctionnement sont significativement plus bas.

La filtration par bougies et par plateaux sous pression peut éliminer des particules de 1 à 3 μm et permet leur fonctionnement comme filtres à sédimentation. Dans certains cas, les filtres à bougies peuvent aussi éliminer des particules plus fines, jusqu’à 0,5 μm. Les deux systèmes utilisent des moyens filtrants synthétiques. En outre, les filtres à plateaux sous pression conviennent aussi aux moyens filtrants métalliques, pour des utilisations à haute température (supérieure à 200 °C) ou si une phase vapeur est nécessaire.